Actualités

Accueil – Actu Abitalis

Comment défiscaliser dans l’immobilier neuf ?

L’investissement immobilier neuf peut offrir de nombreux avantages fiscaux aux investisseurs. En effet, il existe plusieurs dispositifs de défiscalisation qui permettent de réduire considérablement les impôts liés à l’achat d’un bien immobilier neuf. 

Ces dispositifs, tels que la loi Pinel, le dispositif Censi-Bouvard ou encore le dispositif LMNP, permettent aux investisseurs de bénéficier de réductions d’impôts importantes en échange de la location de leur bien immobilier neuf. 

Dans cet article, nous allons explorer les différentes stratégies de défiscalisation dans l’immobilier neuf et fournir des conseils pratiques pour maximiser les avantages fiscaux de son investissement immobilier. 

Quels sont les différents dispositifs de défiscalisation disponibles pour l’investissement dans l’immobilier neuf ? 

Il existe plusieurs dispositifs de défiscalisation disponibles pour l’investissement dans l’immobilier neuf. Les principaux sont :

  • La loi Pinel : ce dispositif permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu en échange de l’achat d’un bien immobilier neuf et de sa mise en location pour une durée de 6, 9 ou 12 ans.
  • Le dispositif Censi-Bouvard : ce dispositif permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu en échange de l’achat d’un bien immobilier neuf dans une résidence de services, telle qu’une résidence étudiante ou une résidence pour seniors.
  • Le dispositif LMNP : ce dispositif permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu en échange de la mise en location d’un bien immobilier meublé neuf ou en l’état futur d’achèvement.
  • Le dispositif Malraux : ce dispositif permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu en échange de l’achat et de la restauration d’un bien immobilier dans un secteur sauvegardé.
investissement immobilier

Quelles sont les obligations fiscales à respecter en cas de défiscalisation dans l’immobilier neuf ? 

Les obligations fiscales à respecter en cas de défiscalisation dans l’immobilier neuf dépendent du dispositif de défiscalisation choisi. Cependant, voici les principales obligations fiscales à respecter :

Déclaration des revenus locatifs 

L’investisseur doit déclarer les revenus locatifs perçus dans le cadre de la location du bien immobilier neuf. Cette déclaration est faite chaque année lors de la déclaration de revenus. Découvrez également combien prend une agence immobilière pour la vente d’un appartement.

Respect des plafonds de loyers et de ressources des locataires 

Certains dispositifs de défiscalisation imposent des plafonds de loyers et de ressources des locataires à respecter. L‘investisseur doit donc s’assurer que les loyers pratiqués et les ressources des locataires sont bien conformes aux plafonds fixés. Concernant les appartements, sachez comment retrouver l’acte de vente d’un appartement. Et enfin, découvrez aussi comment arrêter la vente d’un appartement.

Respect des conditions de location

L’investisseur doit respecter les conditions de location fixées par le dispositif de défiscalisation choisi, notamment en ce qui concerne la durée de location et la nature du bien immobilier.

Respect des obligations liées au régime fiscal choisi

Certains dispositifs de défiscalisation, comme le régime du loueur en meublé non professionnel (LMNP), sont soumis à des obligations fiscales spécifiques. L’investisseur doit donc se conformer aux obligations liées au régime fiscal choisi.

Respect des délais de remise en cause de la défiscalisation 

Certains dispositifs de défiscalisation, comme la loi Pinel, sont soumis à des délais de remise en cause de la défiscalisation en cas de non-respect des conditions fixées. L’investisseur doit donc respecter ces délais pour éviter toute remise en cause de la défiscalisation.

défiscalisation

Quelles sont les étapes à suivre pour bénéficier des avantages fiscaux de la défiscalisation dans l’immobilier neuf ? 

Voici les étapes à suivre pour bénéficier des avantages fiscaux de la défiscalisation dans l’immobilier neuf :

  • Choisir le dispositif de défiscalisation adapté à son projet d’investissement immobilier neuf : il existe plusieurs dispositifs de défiscalisation, tels que la loi Pinel, la loi Censi-Bouvard ou encore le dispositif LMNP.
  • Trouver un bien immobilier neuf éligible au dispositif choisi : il est important de bien se renseigner sur les critères d’éligibilité au dispositif, tels que la zone géographique, le type de bien immobilier, la durée de location, etc.
  • Financer son investissement immobilier neuf : l’investissement peut être financé par un prêt immobilier ou par ses propres fonds.
  • Signer un contrat de réservation pour réserver le bien immobilier neuf auprès du promoteur.
  • Signer un contrat de vente définitif et régler le prix d’acquisition du bien immobilier neuf.
  • Mettre en location le bien immobilier neuf dans les conditions fixées par le dispositif de défiscalisation choisi.
  • Déclarer les revenus locatifs perçus chaque année.

Respecter les obligations fiscales liées au dispositif de défiscalisation choisi, notamment en ce qui concerne les plafonds de loyers et de ressources des locataires, la durée de location, les obligations liées au régime fiscal choisi, etc.

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

95 − 88 =

©  2023 Abitalis. Powered by Web’Art

© 2023 Abitalis