Tous nos conseils pour éviter les pièges dans l’immobilier

Bien que tomber sur son coup de cœur immobilier soit une situation assez fréquente, il est tout de même important de ne pas se précipiter et céder. Le plus important dans l’acquisition d’un bien est de prendre conscience des divers pièges qui existent pour mieux les éviter. Voici nos conseils immobiliers pour éviter les pièges.

Etablir correctement son projet d’achat

Devenir propriétaire est le rêve de nombreuses personnes. Qu’il s’agisse d’un plain-pied, d’un duplex, de villas ou encore d’appartements, un projet immobilier en France se base essentiellement sur un projet d’achat concret et efficace

A la différence de l’investissement locatif qui n’implique pas un engagement sur le long terme, un achat immobilier se caractérise par un point de non-retour. Ainsi, dès lors que l’acquéreur se décide d’acheter un bien, il ne lui est plus possible de faire marche arrière. En ce sens, il est important d’accorder du temps au projet immobilier et de ne pas se précipiter au risque d’acheter une maison qui ne correspond pas aux réelles attentes. 

Un projet d’achat bien fondé repose principalement sur une liste des besoins établis et sur la définition des critères de recherche précis. Dans le projet d’achat, il est important de faire figurer les attentes de l’acquéreur : neuf ou ancien, le type de bien, l’emplacement de celui-ci, la proximité avec les commodités, etc. 

Conseils immobiliers : Effectuer plusieurs visites des lieux

La visite des lieux est une étape indispensable dans le cadre de l’investissement immobilier. Toutefois, une seule visite n’est pas suffisante dans un projet d’achat. Le marché immobilier se veut large, sans compter que les propositions sont nombreuses. Aussi, avant de se précipiter dans l’achat d’un coup de cœur, il est crucial de veiller à le visiter au minimum deux fois

Sur le site https://www.usineadesign.com/ vous pouvez trouver des conseils immobiliers si vous désirez, par exemple, rénover votre bien.

Pour ne pas être piégé, les visites doivent se faire sur des créneaux différents comme le jour en plein soleil et le soir en temps de pluie ou inversement. Ces astuces permettent à l’acquéreur de se faire une idée mieux fondée sur la vie du voisinage, les bruits et l’ensemble de l’environnement.

Le financement du bien 

Bien se préparer au rendez-vous de la banque

En termes de financement d’achat, il est conseillé de toujours veiller à recourir au prêt bancaire, dans le but de jouir de taux attrayants, et ce, même si la personne dispose déjà d’un apport personnel solide. Afin de profiter de l’emprunt, il faut avant tout prévoir le dossier de demande composé de :

  • Bulletins de paie ;
  • Avis d’impositions ;
  • Relevés de comptes bancaires (les trois derniers).

Pour solidifier le dossier, il est conseillé d’avoir une belle présentation de projet avec les atouts et, si possible, le soutien d’un expert en crédit immobilier.

Choisir le type de prêt adapté

Parmi les meilleurs conseils immobiliers figure le choix du type de prêt. Pour définir celui en adéquation avec l’investissement, il faut choisir entre :

  • Le prêt amortissable ;
  • Le prêt in fine ;
  • Le prêt avec différé de remboursement.

Explorer toutes les zones de l’habitation

Lors des explorations immobilières, l’acquéreur se doit d’essayer la robinetterie ainsi que l’ouverture de tous les placards, le fonctionnement de l’électricité et plus encore. Dans la mesure du possible, il est judicieux d’inspecter toutes les installations techniques. Le propriétaire est dans l’obligation de laisser l’acquéreur tout visiter, dont les caves, les dépendances habitables et les greniers

Pareillement, avant de signer l’acte du notaire, l’acquéreur doit porter une attention particulière aux frais supplémentaires pour rénover dans le cas d’une ancienne propriété. S’il s’agit d’une accession ou d’un achat dans le neuf, il est aussi suggéré d’anticiper la revente et la location pour le futur.

Add Comment

+ 28 = 31