Vendre sa maison sans agence : guide des étapes pour réussir

Se passer d’une agence immobilière pour vendre sa maison, est bien possible et cela s’accompagne de certains avantages. De plus en plus de particuliers vendent leur maison eux même mais attention, il faut être prudent. Lorsque vous décidez de céder votre maison, sans engager les services d’une agence immobilière, il y a des erreurs à éviter. Vous devez avoir toutes les informations avant de vendre votre maison.

Le prix de l’agence immobilière est très élevé en France. Il représente généralement 5% à 10% du coût de l’immobilier. Pour cette raison, les particuliers préfèrent se passer d’un intermédiaire lors de la vente de leur maison.

À cause des tarifs des agences immobilières, le prix d’achat de votre maison ou appartement augmentera. Et plus le prix est élevé, moins les acheteurs sont intéressés.

  • 5 Conseils pour vendre sa maison sans l’aide d’une agence
  • Les procédures à suivre pour vendre sa maison sans l’aide d’une agence
  • Vendre sa maison sans agence : les avantages
  • Vendre sa maison sans agence : les inconvénients
  • Le compromis de vente sans agence immobilière

Vendre sa maison sans agence 5 conseils

Tout le monde souhaite vendre vite. Mais sachez que vendre une maison requiert de la patience et un budget. À cela s’ajoutent certaines étapes.

  1. La rédaction d’une annonce de vente

Celle-ci doit être claire et attractive. Pour cela, elle doit comporter une photo du bien mis en vente. La photo doit être attrayante afin d’inciter à la visite. Toujours dans l’annonce, faire une description détaillée de la maison. Fixez un pris abordable. Plus l’annonce est précise et détaillée, plus vite vous vendrez.

Vous devez également, faire des recherches sur les annonces similaires à la vôtre et sur les prix. Cela vous aidera à avoir une idée de la concurrence. Pour la photographie, on pourra faire appel à un professionnel.

Dès que votre annonce est prête, partager là autour de vous et en ligne sur des sites de ventes tels que PAP, Le Bon Coin ou les réseaux sociaux.

  • Faire appel à un professionnel pour réaliser le dossier de diagnostique technique (DDT) de votre maison

En tant que vendeur, vous êtes tenu par la loi de fournir à vos potentiels acheteurs toutes les caractéristiques techniques du logement. En fonction du type de logement, plusieurs DDT peuvent être réalisées (gaz, électricité, loi Carrez, etc…).  C’est ce diagnostic qui vous permettra de conclure la vente par la signature du compromis d’abord et de l’acte authentiques de vente ensuite.

  • Le bien immobilier doit être présenté aux acheteurs dans un environnement sain et bien rangé.

Le bien mis en vente doit être attrayant et ne pas repousser les acheteurs.

  • Faire apparaître le diagnostic de performance énergétique (DPE) de la maison dans votre annonce.

C’est un document qui favorise la vente en un temps record de votre bien. Plus la note du DPE est bonne plus vite vous vendrez. Cette note varie de A à G, avec A comme meilleure note.

  • Choisir le bon moment pour les visites

Cet aspect est souvent négligé mais il contribue beaucoup à la réussite de la vente. Vous devez mettre toutes les chances de votre côté. Pour cela, choisissez un jour où le temps est beau et profitez de la lumière du soleil laissant voir une habitation lumineuse.

Quelles sont les démarches pour vendre une maison sans agence ?

Suivre ces procédures est très important pour que la vente aboutisse.

La première procédure est d’établir le DDT. Ce document permet de renseigner les acheteurs sur l’état de la maison. Selon la location et l’année de construction de la maison, plusieurs diagnostiques devront être faits :

  • Diagnostic termites
  • Diagnostic plomb
  • Diagnostic de performance énergétique
  • Diagnostic Électricité
  • Diagnostic loi Carrez
  • Diagnostic États des Risques et Pollutions (ERP)
  • Diagnostic gaz
  • Diagnostic Amiante

C’est le plein droit d’un acheteur de demander tous les diagnostics. Pour cela, il est plus sage de faire appel à un diagnostiqueur lors des visites. Avec le DDT, il vous sera plus facile de vendre. Ce n’est donc pas une étape à négliger.

La deuxième procédure est la rédaction d’un compromis de vente lorsque vous avez trouvé un acheteur. C’est un acte qui engage les deux parties (vendeur et acheteur) jusqu’à sa signature par le notaire. Il comporte :

  • L’identité du vendeur et de l’acheteur
  • La date retenue pour la vente
  • La description de la maison en vente
  • Le prix de la maison
  • La signature de chaque partie

Après la signature du compromis, vous avez trois mois pour conclure par l’acte de vente authentique chez le notaire. Dès que le paiement est fait, il faut obligatoirement remettre les clés. Ces deux procédures faites, la transaction est finie.

Quels sont les avantages à vendre sans agence?

Le premier avantage, c’est que vous économisez sur les frais d’agence immobilière. Par ailleurs, cela vous fait gagner du temps et vous permet d’organiser les choses comme vous le souhaitez.

D’un autres côté, cela vous donne la liberté de fixer votre prix. Cela vous évitera d’avoir un prêt relais, si vous envisagez acheter une nouvelle propriété.

Enfin, grâce aux économies que vous faites sur les frais d’agence, vous êtes plus compétitif sur le marché.

Quelles sont les inconvénients à vendre un bien immobilier sans agence ?

Même si la liberté du choix du prix est un avantage à vendre sa maison sans l’aide d’une agence, sa détermination n’est pas facile. Sachez qu’il n’est pas aisé d’estimer correctement un bien immobilier.  Il ne suffit pas juste de fixer un prix. Cela requiert une étude du marché immobilier de la région. Il ne faut pas que le prix soit trop haut ni trop bas.

Une astuce pour déterminer le prix : comparez les maisons vendues localement pour avoir une idée de prix réaliste. L’autre chose que vous pouvez faire, c’est de prendre conseil auprès d’un notaire.

Aussi, ventre sa maison soi-même, vous demandera plus d’efforts et d’implication. Vous dépensez plus d’énergie car vous devrez tout gérer vous-même surtout si c’est votre première vente.

Compromis de vente sans agent immobilier

Le compromis de vente, est le document qui prouve qu’un acheteur a déjà entamé les démarches pour devenir le propriétaire du bien immobilier en vente. Ce document empêche le vendeur de céder le bien à un autre. On parle aussi de « promesse de vente ». Celle-ci doit être fait 3 mois avant la signature finale de l’acte de vente authentique. C’est un délai pour permettre à l’acquéreur d’obtenir un éventuel prêt bancaire et contre visite.

Même sans passer par une agence immobilière, ce sont des procédures qui doivent être absolument respectées.

C’est au niveau de cette promesse de vente que les détails de la vente (prix, conditions, mentions légales, etc…) sont fixés. Quant à l’acte de vente, il doit contenir les informations suivantes :

  • Le prix du bien
  • Les mentions légales
  • La situation du bien immobilier ( servitudes, hypothèque, caractéristiques principales)
  • Indemnité d’immobilisation
  • Conditions suspensives
  • Plan de financement
  • Conditions suspensives
  • Désignation des parties et du bien
  • Date-butoir de levée d’option
  • Droit de rétractation de l’acquéreur (10 jours)
  • Frais annexes : frais de notaire, droit de mutation
  • Annexes : dossier de diagnostic technique et les documents lié à la copropriété le cas échéant.

Le délais de réfraction de l’acheteur est compté à partir de la date de signature du compromis. Ce délai est de 10 jours au cours desquelles il faut vois inscrire auprès de l’administration fiscale dès que la vente est conclue. Sans cette inscription, la promesse de vente est considérée comme nulle.

Add Comment

70 + = 79