Marché immobilier Paris : l’avenir du parc parisien en 2022

La métropole de Paris a toujours été très attrayante pour de nombreux investisseurs sur le marché de l’immobilier. Ce marché de l’immobilier à Paris qui ne cessait de connaître une hausse fulgurante a soudainement chuté en 2021. Mais les experts de la société de recherche Proxinvest qui ont réalisé une étude à cet effet stipulent qu’il pourrait y avoir une stabilisation en 2022. Ce denier va débuter par une chute des prix lors du premier semestre et connaître une évolution pour le reste de l’année.

 Le marché immobilier parisien en 2021

Pour l’année 2021, le marché immobilier de Paris a connu une faible de 1% comparativement au 10% prévu et estimé par l’étude de Proxinvest. Mais cette baisse du taux des prix pourrait continuer et atteindre les 20% dans 20 ans.

L’évolution des taux d’intérêt a aussi une forte influence sur le marché immobilier. Ce qui veut donc dire que lorsque ces taux d’intérêt connaissent une hausse, beaucoup d’investisseurs préfèrent ne pas attribuer une importante part de leurs revenus dans un crédit.

Mais les nouvelles lois établies par le Haut Conseil de la Stabilité Financière (HCSF) et en vigueur depuis le 1er janvier 2022 viennent un peu compliquer les choses en rendant l’accès au crédit plus difficile. En effet, ces nouvelles règles exigent des banques qu’elles ne doivent pas effectuer un prêt aux particuliers de plus de 35% sur leurs revenus et 25 ans de remboursement.

Vers une baisse du marché immobilier Paris en 2022 ?

Le début de l’année 2022 s’est déjà illustré par une baisse des prix de l’immobilier à Paris intra-muros que ce soit dans les arrondissements du centre sans oublier la banlieue. Ce qui n’a pas manqué de réjouir les acheteurs et de les attirer davantage puisque ces derniers sont de plus en plus nombreux à prendre d’assaut le marché et à prendre part aux enchères.

Quant aux vendeurs, étant acculés par autant de demandes, ils ont du mal à suivre et finissent par ne plus trouver de preneurs. De plus les bailleurs qui étaient au départ responsables en partie de la hausse des prix se voient dans l’obligation de diminuer le prix de leur bien immobilier afin de trouver un preneur.

Il est prévu pour la fin de l’année 2022, une possible baisse du prix de l’immobilier de 1% pour les petites surfaces et de 0,9% pour les grandes surfaces. Ce qui fera passer le prix du mètre carré sous la barre des 10.000 euros.

Et malgré cette baisse des prix que rencontre le secteur de l’immobilier à Paris, le marché se porte très bien. Le nombre d’acheteurs sur le marché immobilier parisien a d’ailleurs augmenté de 10% sur le nombre de biens à vendre.

Pourquoi les prix de l’immobilier à Paris sont-ils en baisse ?

Les prix de l’immobilier à Paris connaissent une baisse en raison de la crise du Covid qui n’a pas laissé en marge la société francilienne. En effet, beaucoup de Parisiens ont préféré plier leurs bagages. Ils ont préféré les poser dans des régions beaucoup plus calmes ou en banlieues et très loin de la vie effrénée et trépident au cœur de Paris. Ce qui a eu un impact conséquent sur le prix de l’immobilier dans presque tous les arrondissements de la capitale.

De plus en plus de biens immobiliers sont disponibles sur le marché parisien et n’attendent que d’être vendus. Pour attirer les investisseurs, il est donc indispensable de réduire les prix. En dépit des prix intéressants pratiqués, les biens immobiliers parisiens peinent à trouver des preneurs, car même si la ville présente de très bons atouts, elle ne séduit plus. La ville de Paris exige un train de vie assez élevée comparativement aux autres villes sans oublier le quotidien stressant.

Le premier semestre de l’année 2021 a connu une importante hausse du stock de biens immobiliers sur le marché. Mais les acheteurs par contre n’ont pas tout de suite suivi la dynamique et préfèrent prendre leur temps avant d’investir. Ce qui justifie la durée de commercialisation des biens parisiens plus longue, car ces derniers négocient beaucoup plus longtemps et les biens ont connu une chute sur leur valeur.

Impact sur la valeur de votre logement

Bien qu’une petite baisse, soit observée pour le moment, il ne risque pas de durer longtemps, car de l’année 2015 à 2020, le prix de l’immobilier s’est plutôt stabilisé.

Depuis janvier 2022, le prix de l’immobilier présente une valeur moyenne de 10 203€ au m2 pour un appartement à Paris. Une moyenne située dans l’intervalle de prix entre 6 830€ et 10 937€. Pour ce qu’il en est des appartements, les prix sont estimés dans la fourchette allant de 6 505€ à 24 048€ avec un prix moyen estimé à 10 937€.

Le marché de l’immobilier francilien a connu une importante augmentation il y a de cela 10 ans pour connaître une chute vertigineuse après la crise du Covid. Ce tableau récapitulatif résume très bien l’évolution du prix de l’immobilier à Paris par rapport à cette décennie.

Il y a…Évolution
10 ans+21,7%
5 ans+23,3%
2 ans-0,0%
1 an-1,7%
3 mois-1,9%
1 mois-0,7%

Quel sera l’impact du nouveau DPE sur les appartements parisiens en 2022 ?

En 2021, le marché de l’immobilier à Paris en plus de connaître la crise de Covid a été également frappé par une nouvelle loi sur le mode de calcul du DPE, entrée en vigueur à partir du 1er juillet 2021. S’en est suivi d’une interdiction formelle de mettre en location des passoires énergétiques ou des logements plus énergivores selon leurs notes soit les logements de catégories :

–          G à partir de 2025

–          F à partir de 2028

–          E à partir de 2034

Ces nouvelles exigences incitent les propriétaires à revendre leurs biens immobiliers plutôt que de se lancer dans des travaux de rénovation énergétique proposée par le nouveau Diagnostic de Performance Energétique. Ces logements qualifiés de passoires thermiques connaîtront à cet effet une chute de leurs prix en 2022 et dans les années à venir.

Mais ces réglementations n’auront pas un impact conséquent sur l’achat ou la location d’un bien. Vous pouvez tourner cette situation à votre avantage pour obtenir un meilleur prix. Puisque le tiers du parc immobilier parisien est locatif, il est possible que la tendance change et que le nombre de résidences principales connaisse une hausse d’ici 2025.

Enfin, il sera très économique et rentable pour vous d’investir dans des maisons si elles sont bien rénovées plutôt que dans des appartements. Vous pouvez ainsi créer plusieurs logements dans un seul bâtiment.

Les perspectives pour l’année 2022 et l’avenir

Les prix de l’immobilier parisien risquent de connaître une hausse vu que la crise du Covid s’est stabilisée. Cette hausse va également s’expliquer par une baisse du délai de ventes dont la durée moyenne est estimée à 61 jours actuellement.

Les premiers mois de l’année 2022 laissent apparaître une baisse continuelle du prix de l’immobilier et un boost pour les ventes d’appartements ou de maisons à Paris. Mais le second semestre de l’année 2022 risque de connaître une hausse des prix.

Proxinvest estime tout de même que les prix moyens de l’immobilier vont continuer à connaître une baisse pour atteindre les 10% en cinq et 20% dans les deux décennies à venir.

Enfin beaucoup de cabinets d’expertise immobiliers dont le Jorgensen Consulting recommande aux investisseurs à des fins locatives de profiter de cette période pour investir dans des biens immobiliers de catégories F ou G. Vous pourrez négocier le prix en fonction du coût des travaux de rénovation à faire.

Par contre, pour ceux qui aimeraient posséder une résidence principale, c’est le meilleur moment pour vous d’investir dans un bien immobilier qui vous plaît ou correspond le mieux à vos attentes.

Add Comment

27 + = 28