Que me garantit une assurance loyer impayée en temps de propriétaire ?

Tous savoir sur l'immobilier. Vendrez et achetez vos biens au meilleur prix.

Que me garantit une assurance loyer impayée en temps de propriétaire ?

Nombreux sont les propriétaires qui rencontrent d’énormes problèmes en immobilier locatif. Le plus souvent, il est question d’un locataire de mauvaise foi ou injoignable avec plusieurs loyers non payés. Il est évident que les défauts de paiement du loyer entraînent un problème financier à votre niveau. Cependant, notez que les processus d’expulsion prennent beaucoup de temps et n’est pas de ce fait la meilleure option. Pour cela, il est important que vous prévoyez des solutions afin d’obtenir un remboursement des sommes dues. Ainsi, la meilleure solution qui peut s’offrir à vous est la souscription à une garantie loyer impayé. Elle représente une protection contre les défauts de paiement, les dégradations et autres frais pouvant porter atteinte à votre activité dans le domaine locatif. Découvrez dans cet article l’essentiel à savoir sous la garantie loyer impayé.

La garantie des loyers impayés : qu’est-ce que c’est ?

La garantie des loyers impayés (GLI    ) une protection que vous devez absolument souscrite dès que vous devenez un bailleur locatif ou un propriétaire d’un bien mis en location. Elle est simple à mettre en œuvre et représente une assurance spéciale pour tout propriétaire désirant avoir un remboursement du loyer non payé par son locataire. En effet, votre assureur remplacera le locataire pour prendre en charge les sommes dues par ce dernier dans le cas où il ne paye plus ses loyers.

 Ceci vous permettra de recevoir une indemnisation et aussi de louer votre bien de manière sereine. Vous pouvez intégrer cette couverture à votre assurance propriétaire ou la contracter de façon indépendante. Cependant, cette indemnisation (avec charge et taxe) n’est possible que si les conditions proposées par le contrat d’assurance de garantie des loyers impayés sont respectées de manière rigoureuse. 

Quelles sont les principales garanties d’une assurance loyer impayée ?

Les composantes d’une assurance loyer impayé peuvent différer d’un contrat à l’autre ou d’une compagnie d’assurance à l’autre. En plus, il existe plusieurs offres d’assurances loyer impayées disponibles. Pour cela, il est d’une importance notoire que vous définissez vos besoins en termes d’assurance afin de choisir la meilleure garantie. Après cette étape, vous devez aussi faire une étude comparative des offres en fonction de vos besoins et de vos biens immobiliers.

En revanche, vous pouvez avoir 4 différentes garanties principales qui sauront à coup sûr être à la hauteur de vos attentes. Il s’agit de la garantie des loyers impayés, des détériorations et dégradations, ainsi que la garantie de départ prématuré du locataire et celle des frais de contentieux.

Les loyers impayés : une meilleure garantie en termes d’assurance loyer impayée

Généralement, cette couverture est la plus choisie par les propriétaires, car elle peut vous épargner des risques du loyer impayé que vous courrez en mettant votre bien immobilier en location. En effet, le principe de ce contrat d’assurance est basé sur la couverture des loyers, des taxes et des charges dus en cas de défaillance du locataire. Quelle que soit la raison du non-paiement des loyers par votre locataire, l’assurance des loyers se chargera de vous rembourser.

Seulement que la durée peut varier en fonction de l’assureur. Cependant, si vous êtes toujours dans l’intervalle de franchise proposer par le contrat d’assurance, ces loyers impayés resteront à votre charge. Cette franchise prend pour la plupart du temps une durée de 2 à 3 mois et varie en fonction de votre assureur. Vérifiez avant toute signature du contrat d’assurance la durée maximale de remboursement et le plafond en euros. 

La garantie des dégradations et détériorations

Vos biens immobiliers sont détruits par votre locataire ? Alors, l’assurance loyer impayée vous propose également une garantie qui prendra en charge les détériorations immobilières effectuées par votre locataire. Généralement, les assurances prévoient la même indemnisation en cas de loyers non payés ou en cas de destruction des équipements ou du logement lui-même.

En effet, le coût de la réparation d’un logement prend jusqu’à 4000 £. Ainsi, en cas de dégradation de ce bien, vous risquez d’avoir plusieurs peines pouvant impacter votre budget. Voilà la raison pour laquelle vous devez essentiellement prendre en compte l’état des lieux d’entrée lors de la rédaction du bail. Ceci vous permettra de faire le constat des dommages causés par votre locataire dès que vous rentrerez en possession du logement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

19 − 10 =